Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le févr. 14, 2017 dans Maladies

cristaux de rhodocrosite et de quartz (Chine)

Chondrocalcinose

Voici donc à titre d’exemple un protocole à proposer tout d’abord en préventif. Ce soin complémentaire peut être proposé à partir de la cinquantaine.

Il associe 3 compléments à prendre par exemple l’hiver :

Oemine Magnésium Huître, trois gélules le matin : ce complément apporte du magnésium marin et de la taurine d’huître qui favorise son action. Il faut faire des cures de 20 jours par mois et le rependre si on ressent la moindre gêne articulaire.

Oemine Silicium Marin : trois gélules le soir en cure de trois mois pour régénérer le cartilage. Il faut en effet savoir que le cartilage se régénère totalement en trois mois. Ce complément apporte non seulement des doses physiologiques de chondroïtine et de glucosamine, mais aussi du collagène marin, des glycosaminoglycanes et du silicium végétal.

Bien entendu, il est important de faire des cures de vitamine D. On préférera dans ce cas des alternances de vitamine D 2 et D3 végétales en alternance : Oemine D3  (lichen boréal), 3 sprays tous les matins  une semaine sur 2 ; et Oemine D 2, 3 gélules le matin l’autre semaine.

Et dans le cas de chondrocalcinose avérée, suivre le protocole suivant :

Oemine Krill NKO, 2 capsules le matin, pour lutter contre l’inflammation et favoriser la réparation des cellules du cartilage, associé à Oemine Magnésium Huître 2 gélules matin et soir, et à Oemine Silicium Marin 3 gélules matin et soir. Tout en continuant la prise de vitamines D3 ou D2 végétales, et associé en plus à Oemine K (végétale + menaQ7).

Parallèlement, il est bon de modifier l’alimentation : boire suffisamment pour dissoudre plus facilement les cristaux, diminuer les sucres purs, éviter les aliments acides, sauf le citron qui est un acide faible et qui peut contribuer donc à dissoudre les cristaux de pyrophosphate de calcium.

Il y a pour terminer une dernière cause assez fréquente de chondrocalcinose : c’est l’augmentation de la parathormone. Cette hormone est destinée à maintenir un taux constant du calcium dans le sang, et elle va augmenter avec l’âge proportionnellement à la carence en vitamine D. Malheureusement, l’augmentation de cette hormone a pour conséquence que le calcium est pompé dans l’os, ce qui entraîne déminéralisation ; et lorsqu’il augmente trop dans le sang, ce calcium va se fixer sur les tendons et les parois artérielles. En général le taux de parathormone décroît dès que l’on compense la carence en vitamine D par un apport de vitamine D végétale. Il est donc prudent chaque fois que l’on souffre des articulations de faire doser le taux de parathormone, et s’il est élevé de prendre de fortes doses de vitamine D naturelle, par exemple : Oemine D3, trois sprays trois fois par jour. On vérifie ensuite que le taux de parathormone a bien diminué. Et cela pour ne pas passer à côté d’un éventuel adénome d’une des glandes parathyroïdes.

gkfenpekpajnnplfOemine magnésium Huitre : car la taurine d’huitre favorise l’action bénéfique du magnésium.

Pages: 1 2 3

shared on wplocker.com