Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le juin 15, 2018 dans Conseils Santé

Conserver la vision

Conserver une bonne vision

Conserver une bonne vision

Que peut-on faire pour les protéger et éviter que n’apparaissent précocement des maladies oculaires telles que la cataracte, ou pire encore la dégénérescence maculaire (DMLA) ?

Préserver les cellules de la rétine :

La rétine est tapissée de cellules qui captent l’intensité de la lumière (ce sont les 100 millions de bâtonnets) et perçoivent les couleurs (ce sont les 6 millions de cônes). Ces cellules ont besoin de pigments pour capter la lumière et la transformer en énergie nerveuse pour le cerveau. Lorsque les photons lumineux arrivent sur les cellules de la rétine, les pigments sont immédiatement dégradés et ils doivent donc être régénérés sans cesse : ils prennent ces pigments dans la couche de la rétine appelée pourpre rétinien, qui est une concentration de pigments. Cette zone de l’œil a donc besoin de pigments naturels pour se régénérer, et notamment de la vitamine A. Il faut lui en apporter soit sous forme de rétinol tel que celui que l’on trouve dans huile de foie de morue ou le beurre ; soit sous forme végétale à partir de béta-carotène naturel. Un des symptômes de carence en vitamine A est la cécité crépusculaire : une baisse de perception de la lumière lorsque le soir tombe en est un symptôme. Il est lié au fait que les bâtonnets de la rétine ne sont pas assez nombreux à être fonctionnels pour capter l’intensité lumineuse.

Comme complément alimentaire permettant d’améliorer cette fonction de la rétine, on peut citer Oemine A qui apporte non seulement la dose quotidienne recommandée en béta-carotène, mais également des bioflavonoïdes d’un extrait très concentré de myrtille.

À côté de la perception de l’intensité lumineuse, il y a la perception des couleurs. Celle-ci est liée aux cônes de la rétine, qui perçoivent les couleurs bleues, vertes et rouges. Ils se concentrent dans la fovéa, qui est la zone de l’œil, au centre de la macula, où se situe la perception la plus sensible des couleurs. C’est là que l’acuité de l’œil est maximale. Il n’y a dans cette zone que des cônes ; c’est cette zone maculaire de l’œil qui est atteinte par la dégénérescence maculaire liée à l’âge. L’acuité du centre de l’œil diminue peu à peu, puis laisse la place à une sorte de trou de vision. Enfin la destruction progressive des cônes se propage à l’ensemble de la rétine. Or, cette zone est pourvue d’autres types de pigments de l’œil : la lutéine et la xanthine. Ils assurent avec la vitamine A la régénérescence du pourpre maculaire.

Comme complément alimentaire destiné particulièrement au maintien de la macula, on peut citer Oemine Vision qui apporte de la lutéine de tagette, de la zéaxanthine de maïs, et du bêta-carotène naturel. On peut alterner la prise d’une capsule de Oemine Vision les jours pairs, et d’une autre de Oemine A les jours impairs.

Les cellules de la rétine contiennent également des oméga-3 sous forme de phospholipides, qui permettent la transmission de la vision via le nerf optique, mais aussi via le système neurovégétatif. L’œil est un effet relié non seulement aux ondes de la vision du cerveau, mais aussi à la glande pinéale. L’œil a donc besoin d’un apport suffisant en acides gras et en phospholipides. Comme ces nutriments sont très sensibles à l’oxydation, il vaut mieux les apporter sous une forme protégée par des phospholipides, ou comme c’est le cas dans l’huile de krill avec leurs propres antioxydants. Des études ont ainsi montré que les oméga-3 DHA peuvent contribuer à une vision normale.

On peut conseiller de faire des cures par exemple de Oemine krill NKO, une capsule 10 jours par mois, un mois sur deux, ou 20 jours par mois l’été et l’hiver à cause de l’augmentation du rayonnement solaire. Il s’agit d’une huile pure de krill, riche en astaxanthine utile notamment pour la macula. A alterner avec la prise de Oemine MER Fort, deux capsules 20 jours par mois, un mois sur deux, pour un apport d’oméga-3 DHA phospholipides, afin de régénérer les membranes des cellules rétiniennes et d’assurer une meilleure transmission de l’influx nerveux.

Pages: 1 2 3

shared on wplocker.com