Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le nov. 5, 2016 dans Maladies

constipation

Constipation

Pour comprendre Les causes de la constipation :

Le transit intestinal dépend du péristaltisme qui correspond à une contraction de proche en proche de la paroi musculaire intestinale. Il permet ainsi  la progression régulière du bol alimentaire jusqu’à la formation des selles et à leur évacuation. Ce phénomène est involontaire et inconscient et dépend d’un pacemaker : un donneur d’ordre qui déclenche de manière régulière l’onde de contraction intestinale. Celui-ci est situé à l’entrée de l’œsophage. Il détermine une onde régulière qui est sous la dépendance du système parasympathique. Cette onde de base appelée également grande onde péristaltique permet en quelque sorte de reposer l’intestin en limitant ses contractions. Comme elle est cyclique et régulière, elle économise l’énergiede l’ensemble du tube digestif en lui permettant de se régénérer.

Lorsque les aliments commencent à être ingérés, cette onde cède sa place à des contractions plus fréquentes mais aussi plus consommatrices d’énergie. Ces contractions doivent s’adapter aux aliments ingérés    et permettre leurtransport à travers les organes de la digestion. Commence alors le travail du tube digestif. Tout cela consomme une énergie musculaire qui ne peut être restaurée que lors du retour à la normale entre 2 repas, et surtout la nuit.

Les causes de la constipation.

Ce mode de fonctionnement permet de comprendre quelles sont les causes de la mauvaise digestion et de la constipation.Notamment tout ce qui va perturber le cycle de base, et en premier lieu la rupture du rythme repas-repos. Voici donc une liste non exhaustive des facteurs provoquant la constipation :

Le stress : il perturbe et accélère l’action du système orthosympathique, et cela peut partiellement perturber les ondes péristaltiques. Cela va ralentir le transit intestinal.

La sédentarité : le manque d’exercice ralentit toutes les fonctions vitales y-compris les fonctions digestives. Cela favorise la stagnation des selles, leur durcissement et leur mauvaise évacuation.

Le manque d’eau : l’eau est indispensable à une bonne digestion car la plupart des enzymes intestinaux fonctionnent en présence d’eau (ce sont des hydrolases). Le manque d’eau va également durcir les selles.

Le manque de fibres : une alimentation trop carnée, trop riche en sucre et carencée en céréales, en fruits et en légumes perturbe également le transit.

L’excès de stimulant et le tabac : le tabac comme le café sont des stimulants de l’évacuation des selles. La nicotine comme la caféine agissent directement sur les muscles. Mais leur abus crée une accoutumance qui nécessite d’augmenter progressivement les doses. Le sevrage de ces excitants s’accompagne toujours de constipation.

 laxOEMINE LAX : Une association innovante contre la constipation chronique : poudre de psyllium blond, chlorure de magnésium et bicarbonate de sodium.

Pages: 1 2 3 4

shared on wplocker.com