Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Posted on Dec 5, 2021 in Actualités, Conseils Santé, Ingrédients Naturels

vitamine D du soleil

Vitamine D et immunité

Vitamine D : son rôle et laquelle choisir.


(extraits de livres ; « la vitamine D source d’éternelle jeunesse » édition Clara Fama et « vitamine D, on en a tous besoin » édition Marabou. Docteur Paul Dupont ancien chef de clinique de nutrition)

En ce moment il ne faut certainement pas manquer de vitamine D car elle est importante pour notre immunité. Or, près de 60 à 70 % de la population manquent de cette vitamine. Et toutes les fonctions de l’organisme s’en ressentent. Il faut en effet comprendre que cette vitamine fonctionne comme une hormone. Manquer de vitamine D,  c’est comme avoir une insuffisance  hormonale : on pourrait rapprocher cela de la fonction de la thyroïde qui sécrète des hormones pour augmenter le métabolisme de nos organes. La vitamine D aussi nommée l’hormone Solstriale va, quant à elle, organiser, stimuler la régénération de tous nos organes. On dénombre près de 35 tissus ayant des récepteurs hormonaux à la vitamine D. Comme chacun le sait, elle est sécrétée par la peau sous l’effet du soleil. Vu sous cet angle la peau pourrait d’ailleurs être considérée comme un organe endocrine. C’est-à-dire qui a une sécrétion hormonale capable d’agir à distance dans le corps.

Si nous manquons de vitamine D, c’est sans doute en raison d’excès d’écran solaire, puisqu’elle est fabriquée surtout l’été. Mais aussi parce que nous sommes de plus en plus coupés de notre milieu naturel. Nous vivons le plus souvent dans des bureaux ou des appartements recevant peu de lumière. Tout ceci contribue à la carence. Voyons quelques-uns des effets bénéfiques de la vitamine D

Il ne faut pas en ce moment manquer de vitamine D car elle est importante pour notre immunité.

Vitamine D et immunité

La vitamine D régule notre immunité. D’un côté elle peut diminuer la production de certaines substances d’origine digestive qui provoque des réactions auto-immunes. Elle agit également directement sur les cellules lymphocytaires pour éviter qu’elles ne se dérèglent et n’entraînent des phénomènes auto-immuns. Parallèlement, elle permet de mieux résister aux infections virales. De telles constatations étaient faites chez l’animal. Des études au Canada et aux USA ont aussi montré que les personnes qui ont un bon statut vitaminique D ont une meilleure résistance à l’infection grippale.

En ce moment on préconise donc la vitamine D dans la prévention de la Covid-19. Mais on peut avoir des doutes sur l’efficacité des surdoses synthétiques préconisées. Il Est préférable de la prendre sous la forme d’huile de foie de morue. Comme se souviennent les anciens, lorsque l’on donnait l’hiver aux enfants une cuillère d’huile de foie de morue, ils étaient moins enrhumés et même contaminés, ils avaient moins de troubles. La plus grande étude clinique jamais réalisée en Norvège a été lancée en novembre 2020 pour connaître l’intérêt d’un complément alimentaire riche en vitamines A et D à base d’huile de foie de morue pouvait être intéressant dans la prévention de la COVID.

Vitamine D et ostéoporose

On sait aussi que la vitamine D pour protège les eaux ainsi que les dents. En cas d’ostéoporose, on peut préconiser des doses importantes allant jusqu’à 1000 UI/jour (25 µg/jour). En effet, les mêmes essais de supplémentation avec seulement 400 UI (10 µg/jour) de vitamine D n’ont pas semble-t-il d’après les études d’effet suffisant sur la prévention des fractures.

Vitamine D et problèmes dentaire

Un faible apport alimentaire en vitamine D et en calcium chez les personnes qui ne vont pas assez au soleil accélère la perte osseuse et l’ostéoporose, cela peut également aggraver et accélérer l’inflammation du parodonte. Et ceci concourt à la perte osseuse et au déchaussement des dents. La vitamine D diminue la réponse inflammatoire et possède des effets antimicrobiens et protecteurs de l’immunité.

Vitamine D et protection cardio-vasculaire

La vitamine D conserve aux vaisseaux sanguins leur souplesse, renforce la musculature des artères, et les rend moins sensibles à l’inflammation. Enfin elle contribue à éviter les dépôts de calcium sur la paroi. En définitive, elle s’oppose à au moins deux des phases majeures de l’évolution néfaste vers l’athérosclérose : l’inflammation et la calcification.

Vitamine D et chutes chez les personnes âgées

L’apport quotidien de vitamine D (20-25 microgramme – 1000 UI) en association avec du calcium réduit significativement le risque de chute chez les sujets âgés par rapport au calcium seul. Cette vitamine maintient en effet une bonne force musculaire, la performance physique et l’équilibre chez les personnes âgées. La vitamine D pourrait ainsi réduire le risque de chute. Les chutes sont un facteur de risque de fractures osseuses.

Quelle dose de vitamine D ? Et quelle forme choisir ?

Les besoins en vitamine D sont fonction des 3 états de manque qui sont l’insuffisance, la déficience, et la carence en vitamine D. (voir le tableau)  Vitamine D naturelle

 Se pose alors la question de la dose à utiliser. Pour ma part je ne conseille pas la forme synthétique en ampoules hyper dosée. Une telle dose de 100 000 unités correspond à 500 fois les besoins quotidiens. je conseille différentes sortes  de vitamine D toute naturelle : la forme végétale vitamine D2  (ergocalciférol) et la forme animale vitamine D3 (cholécalciférol). Ces deux vitamines sont aussi efficaces l’une que l’autre. Il semble que la D2 est plutôt une action cardio-vasculaire alors que la D3 agirait plus sur le métabolisme du calcium, les os et les muscles. Les deux agissent de manière bénéfique sur l’immunité.On peut ainsi procéder en alternance, une semaine sur trois, avec l’une ou l’autre de ces vitamines. Par exemple commencer par une cure d’huile de  foie de morue et de flétan pour un apport de vitamines A et D, tel que Oemine AD 2  capsules le matin ; puis on peut alterner la deuxième semaine avec soit 3 gélules de Oemine D2 qui est à base de levures ou 3 gélules de Oemine D2 bio qui contient des champignons notamment du shiitake (un champignon pour contribuer à une bonne immunité). Enfin la troisième semaine il est possible de prendre de la vitamine D3 de lichen, Oemine D3 existe en spray de 200 UI dont on prend 2 à 3 sprays comme préventif ou Oemine D3 1000 UI  dont 1 seul spray contient 1000 unités et que l’on préconisera en cas d’ostéoporose ou de forte carence.