Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le mars 7, 2014 dans Ingrédients Naturels

Blueberries with leaves on white background.

La vitamine A freine le déclin de la mémoire

Des perturbations du cerveau au niveau de l’hippocampe surviennent peu à peu à partir de la cinquantaine. Il subit notamment avec l’âge une diminution de la plasticité qui peut être à l’origine de perte progressive de la mémoire. D’après les résultats d’une étude récente, la vitamine A pourrait corriger cela car elle améliore la neurogénèse (régénérescence cellulaire) de l’hippocampe. A l’inverse les corticoïdes liés aux stress et qui augmentent avec l’âge ont des conséquences néfastes sur la mémoire spatiale. Ils entraînent de l’anxiété et ces effets néfastes pourraient être également corrigés par une supplémentation en vitamine A.

Complément alimentaire conseillé :

OEMINE A : vitamine A naturelle associée à des myrtilles dont on sait également qu’elles ont une action bénéfique sur la mémoire en cures régulières à partir de la cinquantaine.

 

Bonhomme D1, Minni AM1, Alfos S1, Roux P1, Richard E2, Higueret P1, Moisan MP1, Pallet V1, Touyarot K1. Vitamin A status regulates glucocorticoid availability in Wistar rats: consequences on cognitive functions and hippocampal neurogenesis? Front Behav Neurosci. 2014 Feb

 

shared on wplocker.com