Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le juil. 16, 2014 dans Maladies

Gastrite

La gastrite est comme son nom l’indique une inflammation de la paroi de l’estomac. Elle peut être aiguë ou chronique.
Au début il n’y a pas de douleur : il n’y a qu’une simple gêne dans le creux au-dessus du nombril. On a du mal à digérer, parfois des nausées puis des brûlures dans le creux de l’estomac, souvent de suite après le repas. Leur persistance pouvant faire craindre un ulcère, c’est ce qui peut conduire à faire un examen endoscopique qui atteste la présence de la gastrite. Les douleurs peuvent aussi faire suite à la prise d’alcool, de vinaigre ou d’épices. Lorsque les douleurs surviennent pendant la digestion, 1 à 2 heures après le repas, elles peuvent traduire un reflux de bile dans l’estomac. Ce phénomène provoque des fermentations, et le mélange acide gastrique et bile alcaline va produire des gaz dans l’estomac, qui par la suite se compliqueront de reflux œsophagien. Dans ce cas, tout est lié à une mauvaise digestion.
Les causes de la gastrite sont multiples.
La gastrite aiguë a trois causes principales : l’infection virale ou bactérienne, la prise d’aspirine à dose élevée, ou encore une intoxication aiguë par l’alcool. La prise de trop fortes doses d’aspirine peut conduire à une hémorragie digestive si l’estomac est déjà enflammé par une autre cause. A forte dose, l’alcool peut entraîner non seulement un coma éthylique, une hépatite aiguë gravissime, mais aussi une hémorragie gastrique.
La gastrite chronique est quant à elle également secondaire à des facteurs similaires :
En premier lieu l’alcool ; puis un certain nombre de médicaments, et pas seulement l’aspirine et les anti-inflammatoires (médicaments qui paradoxalement sont censés lutter contre une inflammation dans l’organisme et en provoquent une dans l’estomac) : il suffit de lire les notices pour trouver parmi les effets indésirables le risque de problèmes digestifs. La carence en vitamines A, E et B peut aussi à la longue favoriser la gastrite, tout comme les allergies à certains aliments. Enfin, la gastrite peut être secondaire à une maldigestion, souvent en relation avec des stress pendant les repas ; et au reflux de bile dans l’estomac, lié à un trouble de contraction musculaire intestinale.

Pages: 1 2 3

shared on wplocker.com