Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le nov. 6, 2016 dans Non classé

blonde girl blowing nose (isolated)

Immunité

Stimulez votre immunité

A l’entrée de l’hiver, les changements brusques de température, la fatigue, le manque d’ensoleillement, la pollution, font que notre organisme a besoin de stimuler son immunité ; et pour cela, diverses vitamines et oligo-éléments ainsi que quelques plantes sont utiles pour bien aborder cette saison :

Les vitamines D et C activent l’immunité

De  nouvelles études confirment l’action protectrice des vitamines C et D sur la fonction immunitaire. L’une des conséquences de la carence en vitamine C et D est une diminution de la résistance de l’organisme à divers germes pathogènes. Lorsque le statut vitaminique est correct,   la réaction de défense grâce aux anticorps est augmentée ainsi que la résistance aux infections.

Le sélénium

Le sélénium est un puissant antioxydant, mais surtout il permet de récupérer une immunité normale après une infection. Il favorise la synthèse des anticorps et aide à conserver une immunité durable. Le sélénium protège également l’organisme contre la pollution : on sait que l’absorption excessive de métaux lourds tels que le plomb, le cadmium, le mercure et l’arsenic, liée à la pollution de l’atmosphère et des sols, produit des effets toxiques sur nos cellules. Le sélénium est un antagoniste des charges électroniques et magnétiques que génèrent ces métaux dans notre organisme. Par exemple, chez l’animal intoxiqué par le cadmium (Cd), qui est l’un des métaux lourds les plus toxiques rejetés dans l’environnement, la supplémentation en sélénium réduit l’atteinte lésionnelle du foie. Il complète aussi l’action de la vitamine C sur les enzymes du foie qui sont char­gés de détruire les déchets chimiques.

Les alkyl-glycérols

Ce sont des substances que l’on trouve en grande quantité dans la moelle osseuse dans le lait maternel. La meilleure ressource alimentaire d’alkyl-glycérol est l’huile de foie de requin : il s’agit d’un ancien remède des pêcheurs de la côte ouest de la Norvège et de la Suède. Diverses études dans la littérature internationale ont confirmé le bien-fondé de cette utilisation ancestrale pour renforcer l’état général et l’immunité. L’administration orale d’Alkyls augmente en effet de manière significative les défenses immunitaires chez l’animal. Lorsqu’on les ajoute à des cultures de lymphocytes d’animaux, cela entraîne une augmentation significative de ces cellules de défense et de la production des substances immunitaires protectrices.

Échinacea — Echinacea purpurea.

L’échinacea était utilisé par les indiens d’Amérique pour soigner de nombreuses maladies. En usage externe, il servait à soulager les piqûres d’insectes ou les morsures de serpent, et pour apaiser les brûlures.

Aujourd’hui la plante est réputée utile chaque fois que l’on craint une baisse de l’immunité, ou pour se protéger lors des épisodes viraux, tel que la grippe.  Sous forme d’extrait hydroalcoolique  (Echinacea HATM), elle a un effet stimulant des lymphocytes, des globules blancs et de l’ensemble de l’immunité. On peut en prendre 30 gouttes tous les matins dans un verre d’eau pendant l’hiver.

Sonnenhut (Echinacea purpurea) Einzelne Blüte mit Blütenblätt Voir les compléments alimentaires propices à l’immunité

shared on wplocker.com