Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le janv. 10, 2015 dans Actualités

La vitamine D de synthèse à forte dose est sans intérêt :

Si l’on en croit les derniers travaux publiés  sur la vitamine D de synthèse à forte dose, celle ci serait sans intérêt : en effet :

  • Aucun effet sur l’hypertension (1). Alors que des essais comparatifs randomisés ont permis de mettre en évidence que la supplémentation en vitamine D à doses normales (400 UI par jour – 10 µg) avait un effet favorable sur la pression artérielle. Une étude récente montre que de fortes doses de vitamine D synthétique sont sans intérêt. Dans un essai en double insu et randomisés, les participants ont reçu soit de la vitamine D3 :  200 000 UI pour deux mois suivie par 100 000 UI mensuelle pendant 18 mois ou un placebo. La prise de vitamine D de synthèse pendant 18 mois n’a eu aucun effet bénéfique sur la tension systolique ou diastolique.
  • Aucun effet sur la fatigue chronique (2). On sait que des carences en vitamine D sont fréquentes chez les patients atteints du syndrome de fatigue chronique ; ces patients ont souvent parallèlement une fonction cardio-vasculaire altérée. Des chercheurs ont donc voulu vérifier si de fortes doses de vitamine D orale pouvaient améliorer les marqueurs de la santé vasculaire et la fatigue chez les patients atteints du syndrome de fatigue chronique. Dans l’étude randomisée en double aveugle, ils ont prescrit 100 000 unités de vitamine D3 par voie orale ou un placebo tous les deux mois pendant 6 mois. Cette haute dose orale de vitamine D3 de synthèse n’a amélioré aucun des marqueurs de la santé cardiovasculaire ou de la fatigue chronique.
  • Aucun effet sur le diabète (3). On sait aussi que l’Insuffisance en vitamine D conduit à une altération de la fonction pancréatique au niveau des cellules bêta. Des chercheurs ont donc voulu savoir si de fortes doses de vitamine D3 synthétique amélioraient la fonction des cellules bêta et la glycémie dans le diabète de type 2. Pour cela une étude a été menée en double aveugle chez 50 adultes atteints de diabète de type 2 diagnostiqués depuis moins de 12 mois, à qui on a donné soit 6000 unités de vitamine D par jour, soit un placebo pendant six mois. Cela n’a permis d’obtenir aucune amélioration sur la fonction des cellules bêta du pancréas même s’il y a eu au tout début une amélioration transitoire de la glycémie.   Tout ceci ne veut pas dire que la vitamine D naturelle ou celle fabriquée par la peau ne soient pas efficace, bien au contraire, cela confirme simplement que la vitamine D synthétique est sans intérêt ! surtout à forte dose ! Pour mémoire, chez l’animal : de fortes doses de vitamine D de synthèse provoquent même des métastases calciques.

1.Scragg R1, Slow S2, Stewart AW2, Jennings LC2, Chambers ST2, Priest PC2, Florkowski CM2, Camargo CA Jr2, Murdoch DR2. Long-term high-dose vitamin D3 supplementation and blood pressure in healthy adults: a randomized controlled trial. Hypertension. 2014 Oct;64(4):725-30 2. Witham MD1, Adams F2, McSwiggan S2, Kennedy G2, Kabir G2, Belch JJ2, Khan F2. Effect of intermittent vitamin D3 on vascular function and symptoms in chronic fatigue syndrome – A randomised controlled trial. Nutr Metab Cardiovasc Dis. 2014 Oct 22. 3. Elkassaby S1, Harrison LC2, Mazzitelli N1, Wentworth JM3, Colman PG4, Spelman T5, Fourlanos S6. A randomised controlled trial of high dose vitamin D in recent-onset type 2 diabetes. Diabetes Res Clin Pract. 2014 Dec;106(3):576-82.

shared on wplocker.com