Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le janv. 24, 2014 dans Actualités

St Johns wort

Le millepertuis préviendrait la maladie de parkinson

Une étude du département de pharmacologie de la Faculté de pharmacie de l’Université de Madrid vient de mettre en évidence l’effet du millepertuis dans la prévention de la maladie de Parkinson. L’expérimentation a été conduite chez des souris intoxiquées par la roténone, un pesticide qui détruit les cellules dopaminergiques, provoquant ainsi un syndrome parkinsonien chez l’animal. Chez les animaux recevant le millepertuis, il y a une réduction des lésions neuronales. Vu son effet bénéfique, un soin par le millepertuis pourrait être indiqué en combinaison à des antioxydants chez les patients âgés déprimés souffrant de troubles dégénératifs et présentant un statut élevé de stress oxydatif[1].


[1] Del Rio MA, Sanchez-Reus MI, Iglesias I, Pozo MA, Garcia-Arencibia M, Fernandez-Ruiz J, García-Garcia L, Delgado M, Benedi J. Neuroprotective Properties of Standardized Extracts of Hypericum perforatum on Rotenone Model of Parkinson’s Disease. CNS Neurol Disord Drug Targets. 2013 Jul 20;12(5):665-79.

Abstract

Hipericum perforatum is a well-known herbal for its antidepressant property. Recently, it has been shown to have nootropic effects against neurodegenerative disorders. The results presented in this study here indicate that mainly hyperforin and quercetin, may be involved in the neuroprotective action of Hypericum standardized extracts. Combination of dietary antioxidants could provide better therapeutic advantage for the management of Parkinson, and possibly other neurodegenerative disorders.

Complément alimentaire à base de millepertuis titré en hypericine

shared on wplocker.com