Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le mars 20, 2017 dans Conseils Santé

pertepoids

maigrir de manière durable

Des probiotiques pour rééquilibrer la flore intestinale et agir contre le surpoids  
De nombreuses études sont venues confirmer l’importance des probiotiques pour la réduction du poids. Ainsi récemment, vingt études regroupant 1931 participants âgés de plus de 18 ans ont montré que la consommation de probiotiques peut réduire le surpoids, avec un effet plus important lorsque plusieurs espèces de probiotiques sont consommées. Parmi les probiotiques les plus étudiés, il y a le Lactobacillus Rhamnosus et les bifidobacter.

Une étude publiée dans le British Journal of Nutrition a montré que la supplémentation en Lactobacillus Rhamnosus associée au régime favorise la perte de poids, mieux que le régime seul. La perte de poids induite est associée à une réduction significative de la masse grasse, en lien avec une plus grande abondance des bacilles de cette famille dans les fèces. Cette étude a aussi montré que le fait d’avoir recolonisé l’intestin avec le Lactobacillus rhamnosus aide les femmes obèses à  atteindre une perte de poids durable. Une autre étude dans la revue Nutrients précise comment agit ce lactobacillus à plusieurs niveaux : non seulement il aurait une action sur la satiété, mais également il augmenterait le sentiment de satisfaction après le repas. Les personnes supplémentées avec ce probiotique avait en effet une perte de poids, mais sans que celle-ci entraîne de troubles affectifs. Cette action est à rapprocher de celle observée avec Oemine SAT, dont il est question dans cet article.

Une autre étude a montré l’importance d’un autre probiotique : le bifidobacter. Ce dernier est très important dans la flore du nouveau-né, mais sa présence diminue progressivement avec l’âge. Il passe de 95 % dans le côlon du nourrisson à moins de 5 % chez les personnes âgées. Il devient déficient après une diarrhée aux antibiotiques, lors des maladies inflammatoires de l’intestin, et dans le syndrome du côlon irritable, l’obésité, les allergies et l’autisme.  Plusieurs fonctions ont été attribuées au bifidobacter, englobant la dégradation des glucides non digestibles, la protection contre les agents pathogènes, la production de vitamine B, d’antioxydants, et la stimulation du système immunitaire. Surtout il produit du butyrate dans le colon humain. Cette substance est la source principale d’énergie des cellules de la paroi du côlon : elle contribue au maintien des fonctions de barrière intestinale, et possède des propriétés régulatrices de l’immunité et anti-inflammatoires.

Sanchez M1, Darimont C2, Panahi S3, Drapeau V4, Marette A5, Taylor VH6, Doré J7, Tremblay A8.Effects of a Diet-Based Weight-Reducing Program with Probiotic Supplementation on Satiety Efficiency, Eating Behaviour Traits, and Psychosocial Behaviours in Obese Individuals. Nutrients. 2017 Mar 15;9(3).

Zhang Q1, Wu Y2, Fei X1.Effect of probiotics on body weight and body-mass index: a systematic review and meta-analysis of randomized, controlled trials. Int J Food SciNutr. 2015 Aug;67(5):571-80.

Rivière A1, Selak M1, Lantin D1, Leroy F1, De Vuyst L1.Bifidobacteria and Butyrate-Producing Colon Bacteria: Importance and Strategies for Their Stimulation in the Human Gut.Front Microbiol. 2016 Jun 28;7:979.

association-prob-sat

Pages: 1 2 3 4 5

shared on wplocker.com