Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le nov. 21, 2015 dans Actualités

POIS

Maigrir

Des fibres agissent sur les hormones de l’appétit

Des études récentes ont montré l’intérêt de certaines fibres : les galacto-oligosaccaharides (GOS). On a débord constaté que ces fibres induisent une satiété naturelle. Elles augmentent en effet la sensation de plénitude de l’estomac et vont donc réduire la faim impérieuse qu’induisent les régimes alimentaires restrictifs. Un apport suffisant de GOS diminue le grignotage et l’apport calorique. Comme le montre une étude en double aveugle, GOS contre placebo, randomisée, regroupant 88 adultes en surpoids [50% d’hommes et 50% de femmes âgés de 18 à 60 ans] réalisée pendant 14 jours. Les doses de GOS étaient de 6, 12, ou 18 g / j. les auteurs ont évalué le score de satiété, la prise de nourriture, et les marqueurs de l’inflammation. Les résultats ont révélé que la consommation de GOS réduit l’appétit, diminue l’apport alimentaire, et réduit l’inflammation chez les adultes en surpoids ; et cela semble favoriser la perte de poids sur un long terme tout en atténuant les troubles métaboliques (1).
Ce n’est que plus récemment encore qu’on s’est aperçu que les fibres GOS n’agissaient pas seulement de manière mécanique. Elles ont un effet direct sur les hormones dont nous venons de parler : Ainsi chez l’animal dont l’alimentation a été enrichie pendant 3 semaines avec 6% de GOS, on a mesuré les paramètres de l’équilibre énergétique et les hormones liées à la satiété ; cela a permis de confirmer d’une part que les GOS réduisent l’apport énergétique dès la première semaine (réduction de la consommation moyenne de 14%), sans provoquer par la suite de suralimentation compensatoire. Mais surtout, cette étude a montré une élévation des niveaux de proglucagon qui coupe l’appétit (2).

Pages: 1 2 3 4 5

shared on wplocker.com