Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le janv. 24, 2014 dans Ingrédients Naturels

millepertuis

Le millepertuis

Travaux récents sur le MILLEPERTUIS

Millepertuis contre parkinson

Une étude du département de pharmacologie de la Faculté de pharmacie de l’Université de Madrid vient de mettre en évidence l’effet du millepertuis dans la prévention de la maladie de Parkinson. L’expérimentation a été conduite chez des souris intoxiquées par la roténone, un pesticide qui détruit les cellules dopaminergiques, provoquant ainsi un syndrome parkinsonien chez l’animal. Chez les animaux recevant le millepertuis, il y a une réduction des lésions neuronales. Vu son effet bénéfique, un soin par le millepertuis pourrait être indiqué en combinaison à des antioxydants chez les patients âgés déprimés souffrant de troubles dégénératifs et présentant un statut élevé de stress oxydatif[1].

Millepertuis pour le sevrage tabagique

Une autre étude publiée par le centre de psychopharmacologie humaine de l’Université Swinburne, Melbourne, Australie a montré les effets neurocognitives du millepertuis pendant le sevrage tabagique. Partant du principe qu’il y a peu de traitement efficace et bien toléré actuellement pour le sevrage tabagique, les auteurs ont évalué les effets neurocognitifs d’un extrait à base de millepertuis comparé à l’apport de nicotine. le millepertuis pourrait se montrer utile en évitant la perte de motivation qui est un symptôme marquant l’état de manque de tabac[2].

Action anti athérogène du millepertuis

Une étude a récemment indiqué que l’extrait de millepertuis (extrait hydroalcoolique) possède des effets hypolipidémiants et anti-athérosclérose et pourrait être bénéfique dans la gestion des troubles lipidiques. L’extrait de millepertuis donné à des lapin diminue de manière significativement les niveaux de l’apolipoprotéine B (apo B), l’apolipoprotéine B / apolipoprotéine A (apo B /apo A), des triglycérides, du cholestérol total,  et des LDL oxydées,  diminue aussi l’inflammation : la protéine C-réactive (CRP) ainsi que indice de l’athérogénicité, et augmente les HDL et apoA . Le niveau de certains marqueurs biochimiques tels que l’apo B, le rapport apo B / apoA, et la CRP serait même significativement mieux amélioré qu’avec la prise de la lovastatine. Les résultats histopathologiques ont aussi confirmé dans cette étude que l’extrait de millepertuis limité les lésions d’athérosclérose[3].

L’huile de millepertuis contre Le risque de mélanome ?

Une étude intéressante sur le millepertuis vient de montrer qu’il contient des molécules ayant une activité phototoxique contre les cellules de mélanome humain. Outre son action antioxydante et anti-inflammatoire, il présente une activité anti-proliférative contre les cellules de mélanome humain après irradiation avec une dose UVA de 1,8 J / cm. Dans l’expérimentation les auteurs ont obtenu la destruction de près de 50% des cellules malignes[4].   Dans une autre étude chez l’animal les tests sur la toxicité du millepertuis confirment que cette plante n’est pas toxique et qui plus est qu’elle préviendrait même du cancer en plus de son action anti dépressive[5].

Complément alimentaire à base de millepertuis titré en hypericine


[1] Del Rio MA, Sanchez-Reus MI, Iglesias I, Pozo MA, Garcia-Arencibia M, Fernandez-Ruiz J, García-Garcia L, Delgado M, Benedi J. Neuroprotective Properties of Standardized Extracts of Hypericum perforatum on Rotenone Model of Parkinson’s Disease. CNS Neurol Disord Drug Targets. 2013 Jul 20;12(5):665-79.

[2] Camfield DA, Scholey AB, Pipingas A, Silberstein RB, Kure C, Zangara A, Kras M, Stough C .The Neurocognitive Effects of Hypericum perforatum Special Extract (Ze 117) during Smoking Cessation. Phytother Res. 2012 Dec 19. doi: 10.1002/ptr.4909.

[3] Asgary S, Solhpour A, Parkhideh S, Madani H, Mahzouni P, Kabiri N. Effect of hydroalcoholic extract of Hypericum perforatum on selected traditional and novel biochemical factors of cardiovascular diseases and atherosclerotic lesions in hypercholesterolemic rabbits: A comparison between the extract and lovastatin. J Pharm Bioallied Sci. 2012 Jul;4(3):212-8.

[4] Menichini G, Alfano C, Marrelli M, Toniolo C, Provenzano E, Statti GA, Nicoletti M, Menichini F, Conforti F. Hypericum perforatum L. subsp. perforatum induces inhibition of free radicals and enhanced phototoxicity in human melanoma cells under ultraviolet light. Cell Prolif. 2013 Apr;46(2):193-202.

[5] Peron AP, Mariucci RG, de Almeida IV, Düsman E, Mantovani MS, Vicentini VE. Evaluation of the cytotoxicity, mutagenicity and antimutagenicity of a natural antidepressant, Hypericum perforatum L. (St. John’s wort), on vegetal and animal test systems. BMC Complement Altern Med. 2013 May 6;13:97. doi: 10.1186/1472-6882-13-97.

shared on wplocker.com