Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le févr. 24, 2014 dans Maladies

ostoporose mini

Ostéoporose

Comment peut-on savoir si on est touché ?
Les signes cliniques ne sont pas caractéristiques mais on doit penser à l’ostéoporose quand les signes suivants apparaissent : peau très sèche, crampes musculaires, ongles qui s’effritent, cheveux secs et cassants, douleurs vertébrales diffuses. Les dents qui se déchaussent sont également un signe prédictif.

Quels examens faut-il pratiquer ?
Ils sont de deux ordres: l’ostéodensitométrie osseuse qui quantifie le taux d’ossification. Cet examen donne une image précise à un instant donné du degré d’ossification mais elle ne renseigne pas sur l’activité de l’os. c’est le dosage des CTX et NTX sanguins ou urinaires qui renseignera et donnera une idée du risque de fonte osseuse car il traduit la dégradation du conjonctif osseux. C’est un examen qui permet aussi de contrôler l’efficacité d’un traitement. Car si ces marqueurs sont élevés ils traduisent une destruction du collagène de l’os tandis que s’ils baissent sous traitement, on peut considérer que celui-ci est efficace. Il faut ajouter à cela le dosage de la Parathormone PTH. Cette hormone augmente quand on manque de vitamine D. Elle est destinée à conserver une calcémie sanguine normale. Or le calcium a tendance à baisser par manque de vitamine D et dans ce cas la PTH va le pomper dans l’os et aggraver l’ostéoporose.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8

shared on wplocker.com