Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le juin 6, 2015 dans Ingrédients Naturels

Prébiotique et probiotique

Les complexes pré & probiotiques : quel intérêt ?

Saviez-vous que beaucoup de problèmes de peau tels que l’eczéma, le psoriasis, les mycoses etc sont en fait le reflet de l’état de notre intestin et donc traduisent bien souvent un déséquilibre de notre écosystème intestinal ? En effet, notre intestin joue un rôle primordial sur notre santé….ce n’est d’ailleurs pas sans raison qu’on le surnomme « notre 2ème cerveau ».

Le rôle de l’intestin

Le rôle primaire de l’intestin est bien évidemment la digestion : nous pourrions d’ailleurs dire que « nous ne sommes pas ce que nous mangeons, nous sommes ce que nous digérons ». Car manger sainement est une chose mais encore faut-il que les aliments que nous mangeons soient correctement assimilés ?

Tout d’abord, le bol alimentaire doit être fragmenté dans l’estomac grâce aux enzymes avant de descendre et d’arriver dans l’intestin qui prend ensuite le relais : ce dernier joue le rôle de filtre grâce à sa flore intestinale qui empêche les molécules nocives de passer et absorbe au contraire les micronutriments indispensables pour l’organisme. Cependant, du fait de notre mode de vie moderne et sédentaire, de notre alimentation très souvent frelatée, du stress, d’infections, de prises d’antibiotiques etc… cette flore intestinale est fréquemment perturbée et n’assure plus correctement son rôle de barrière. Nous tombons alors dans un état carentiel ce qui déclenche des maladies ou autres problèmes de santé.

Il faut savoir que l’intestin possède le système immunitaire le plus important de l’organisme de par sa quantité de cellules immunitaires déployées tout le long de sa paroi (70%). Ce n’est donc pas anodin que notre santé soit liée à notre intestin.

L’importance des prè- & probiotiques

Ainsi, il peut être utile d’en certains cas de complémenter notre alimentation par des pré & probiotiques. Les probiotiques sont des micro-organismes (ou bactéries) nommés également ferments lactiques car ils produisent de l’acide lactique. On les retrouve à l’état naturel dans la flore intestinale, où ils permettent notamment de réguler le transit, mais aussi dans la flore buccale et vaginale; Tandis que les prébiotiques sont généralement des fibres alimentaires qui stimulent et « nourrissent » ces bactéries probiotiques, favorisant ainsi leur développement et contribuant à l’équilibre de cette flore intestinale.

La spécificité d’une bactérie probiotique : le lactobacille Rhamnosus

De nombreuses études récentes ont révélées l’efficacité d’un probiotique nommé lactobacille Rhamnosus pour prévenir certaines allergies respiratoires ou cutanée, notamment l’eczéma. Ce bacille serait aussi utile dans les allergies alimentaires (par exemple, les enfants à qui on le donne tolèrent mieux le lait de vache) ou contre les rhinites infantiles.

Eczebiophilus est un exemple innovant d’une telle association de prébiotiques et de ferments lactiques :  chaque gélule contient une très forte concentration de ferments lactiques (près de 6 milliards par gélule), majoritairement représentés par le Lactobacillus Rhamnosus. Ces lactobacilles sont associés à des fibres prébiotiques d’inuline de Chicorée et à du zinc pour le maintien d’une bonne immunité et d’une peau saine. Il est recommandé pour le terrain allergique, l’immunité et la peau.

 

shared on wplocker.com