Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le févr. 3, 2015 dans Ingrédients Naturels

securidacalong2

Securidaca

SECURIDACA

Indications :

Le sécuridaque (Securidaca longepedunculata) de la famille des polygalacées,  nommé « arbre aux serpents », est utilisé traditionnellement contre les morsures de serpent.

7 grandes indications :

1 : pathologies auto-immunes :
thyroïdites, lupus, polyarthrite rhumatoïde.
Dans les thyroïdites elle entraîne une baisse des anticorps (soins à faire 6 mois environ).
2 : problèmes circulatoires :
C’est un bon complément des soins préventifs des phlébites et des pathologies artérielles au même titre que l’aspirine.
3 : antalgique anti inflammatoire :
Elle peut être associée au krill dans les pathologies arthritiques et les rhumatismes.
4 : rhumatisme psoriasique :
Dans le psoriasis en poussée, notamment le rhumatisme psoriasique, à associer à  OEMINE P.S.O.
5 : terrains allergiques :
Eczéma, asthme, problèmes respiratoires.
6 : action anti-cancer : lié aux xanthones.
7 : action vermifuge : antihelminthe.

Posologies :

Pour l’indication 1 : SECURIDACA HATM  50 gouttes 3 fois par jour. pendant 3 mois puis en relai SECURIDACA HATM  50 gouttes le matin associé Oemine SECUR  2 gélules

Pour l’indication 2 à 7 : Oemine SECUR  2 gélules 3 fois par jour (association securidaca et spirea ulmaria).

Travaux scientifiques.

Outre le salicylate de méthyle, l’écorce de la racine de Securidaca est riche en de nombreuses variétés de molécules bioflavonoïdes antioxydantes et de xanthones (1). Les xanthones sont des pigments jaunes dont on connait les effets anti-cancer, antioxydant, anti-inflammatoire et antimicrobien (2).

Antioxydant et anti-inflammatoire : (3).

Antalgique :  (4)(5) (6).

Activités anticonvulsivantes, anxiolytiques et sédatives : (7).

Vermifuge :  (9).

Troubles de l’érection : Cette action est comparable au sildénafil (Viagra) (10).

Utilisation traditionnelle :

Les racines ont une forte odeur de salicylate de méthyle, elles ont la réputation d’exercer une action répulsive sur les serpents. Le traitement des morsures de serpents interne et externe est réalisé avec le décocté ou le macéré des racines. L’extrait aqueux de la poudre de racine est utilisé comme analgésique, antihelminthique, vermifuge, contre les morsures de serpent, les démangeaisons, la lèpre, le rhumatisme, les courbatures, les maux de ventre pour  les femmes enceintes, la céphalée, la carie dentaire, la toux, la bronchite, la tuberculose, l’ictère, la constipation, l’occlusion intestinale, les amibiases, les vers intestinaux, la malaria, les troubles  hépatiques, etc.

Son action répulsive contre les animaux à sang froid (serpents, scorpions) est également rapportée. Les écorces de tronc sont utilisées pour soigner la filariose ensuite le mélange des extraits des ramettes et des feuilles est utilisé contre la morsure de serpent.

shared on wplocker.com