Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le oct. 28, 2015 dans Actualités

vernis à ongle perturbateur endocrinien

Le triphenyl phosphate (TPHP) est une molécule utilisée dans le vernis à ongle pour remplacer les phtalates ; les phtalates ont des propriétés perturbatrices endocriniennes et sont toxiques pour le système reproducteur. Le TPHP ne serait pas une meilleure option. De plus en plus de travaux suggèrent en effet que le TPHP affecterait la régulation des hormones, le métabolisme, la reproduction et le développement (Voir article source en anglais) . Il était jusqu’à présent principalement utilisé comme retardateur de flamme ou plastifiant ; A présent, il est répertorié dans les ingrédients de certains vernis à ongles. Et pour ceux qui douteraient encore que ce que l’on applique sur l’ongle ne pénétre pas dans le corps, une étude réalisée par des chercheurs en sciences de l’environnement de la Duke University de Durham (Etats-Unis) et publiée dans la revue Environment Internationala a porté sur dix échantillons de vernis à ongles différents achetés auprès de grands magasins et de pharmacies en 2013-2014. Des concentrations de TPHP allant jusqu’à 1,68% du poids du vernis ont été détectées dans huit échantillons, dont deux qui n’avaient pourtant pas ce produit listé dans les ingrédients. Des échantillons d’urine ont été prélevés chez les personnes utilisant des vernis contenant environ 1% de cet ingrédient. Tous les échantillons contenaient du diphényl phosphate (DPHP qui est le métabolite du TPHP) dans les 10 heures qui suivaient l’application du produit.

shared on wplocker.com