Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le mars 12, 2014 dans Actualités

soja

Vitamine K protège du cancer de la prostate

 

les activités anticancéreuses de la vitamine K ont été observés dans diverses études animales et sur les cultures cellulaires in vitro. Une étude visant à évaluer cette activité a été menée à Heidelberg incluant 24 340 participants âgés de 35 à 64 ans. 1755 nouveaux cas de cancer sont apparus, dont 458 ont été mortels. L’apport alimentaire de ménaquinones (vitamine k2) a été significative associée à un risque réduit de l’incidence de cancer, notamment de la prostate.  Il existe une association inverse entre la consommation de vitamine K et le risque de cancer de la prostate…. plus d’info

Nimptsch K, Rohrmann S, Kaaks R, Linseisen J. Dietary vitamin K intake in relation to cancer incidence and mortality: results from the Heidelberg cohort of the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC-Heidelberg). Am J Clin Nutr. 2010 May;91(5):1348-58.

shared on wplocker.com