Accueil » LE SILICIUM organique végétal

LE SILICIUM organique végétal

Le silicium organique joue un rôle particulièrement important pour tous les êtres vivants sur terre que ce soient les bactéries silicatées, les diatomées et les algues simples, les plantes, les animaux et bien sur les êtres humains. La terre est majoritairement constituée de fer et de silice. Et il en est de même de notre organisme. Mais tandis que la matière terrestre est minérale, notre corps a besoin d’un apport d’une silice organique qui soit soluble et assimilable ; c’est-à-dire sous forme de silicium organique.

Le silicium organique d’origine végétale se retrouve dans la majorité de nos organes. Et il est depuis longtemps solidement établi que le silicium organique est indispensable pour tous les tissus épithéliaux et conjonctifs. Il leur confère en particulier leur solidité, leur élasticité et leur imperméabilité.

Le processus de vieillissement s’accompagne d’une perte progressive du silicium, ce qui se traduit notamment par une diminution de la souplesse, de la solidité et de l’élasticité des tissus. C’est pourquoi il est utile de consommer des aliments ou des compléments riches en silicium organique. Et il faut préférer une source végétale mieux absorbée et moins potentiellement toxique que les formes synthétiques.

Rôle du silicium organique végétal

Le silicium organique végétal est indispensable à la synthèse des fibres de collagène et d’élastine. Il maintient les tissus de soutien conjonctif, osseux, musculaire, ligamentaire et les parois des vaisseaux sanguins. Le silicium organique végétal permet également une bonne cohésion et une bonne élasticité de toutes les fibres qui constituent les structures de l’organisme. Il permet ainsi de conserver leur souplesse aux artères. Il évite aussi les calcifications anormales des vaisseaux sanguins et des tendons.

Certains tissus sont particulièrement riches en silicium : Il s’agit notamment de l’hypophyse, les ongles, la peau et les phanères mais aussi les os et les cartilages

Signes de déficience en silicium organique végétal

La simple déficience en silicium organique (apports inférieurs 25 mg par jour) peut se traduire par divers problèmes et on peut citer notamment :

La déminéralisation des os

Le Saignement des gencives et le déchaussement des dents

Les Ongles et cheveux cassants, les vergetures

Une diminution de la souplesse de la peau,
De la laxité ligamentaire.

Quant à la carence en silicium organique, elle se majore avec l’âge. Elle est secondaire à la fois à une perte de silicium par dégradation du collagène, et à un déficit d’apport (apports inférieurs à 15 mg par jour). Elle s’accompagne en général d’une carence en collagène. La carence en silicium accélère le durcissement des artères, la laxité ligamentaire, l’arthrose, l’ostéoporose et les déformations des articulations. On peut considérer qu’il est important de vérifier les apports en silicium et en collagène à partir de 30 ans.

source de silicium organique végétal

autre article : Role et besoin du silicium organique végétal

Quelles sources de silicium choisir ?