Pages Menu
English
Français
Rss
Categories Menu

Publié le mars 7, 2015 dans Non classé

NEWSLETTER mars 2015

Indications :

Le soufre est indiqué chaque fois que l’organisme a besoin d’être épuré, détoxifié ou réparé.

Acné : Le rôle du soufre dans l’acné est double ; en application locale, c’est un bon antiseptique et anti-séborrhéique. Pris par voie orale, il agit sur le foie et diminue également par ce biais le sébum.

Allergies et détoxication : De nombreuses formes d’allergies, comme l’urticaire, l’eczéma et les allergies alimentaires, proviennent d’un excès de substances chimiques piégées par le foie. lorsqu’il y a carence en soufre, ce dernier ne peut assurer l’élimination de ces toxiques, comme c’est le cas notamment avec les dérivés de l’aspirine, les antalgiques comme le paracétamol, les contraceptifs et autres. Dans ce cas, il doit faire appel à des processus immunitaires. Le foie produit des anticorps contre ces substances pour ­essayer de les éliminer. Cependant, les cellules productrices d’anticorps et d’autres cellules sont excitées par ce phénomène, et elles réagissent à distance, provoquant des poussées d’urticaire ou d’eczéma. Le soufre apporté lors des allergies diminue notablement la durée et l’intensité des crises, en favorisant l’élimination des produits chimiques en cause[1].

Anxiété, dépression, migraine : Tous les terrains ayant tendance à surcharger le sang, l’absorption de produits chimiques, le stress, la suralimentation en graisses, nécessitent un supplément en soufre, pour les dissoudre et permettre au foie de les éliminer avant qu’ils n’encrassent ou n’oxydent les artères.

Arthrose : Le soufre favorise la régénération du cartilage, prévenant l’aggravation des ­lésions arthrosiques. Il aide aussi à maintenir l’intégrité des disques entre les vertèbres.

Pages: 1 2 3 4 5 6